L’audit énergétique est un diagnostic visant à mesurer la performance énergétique d’un bâtiment. Son objectif est de prévoir des améliorations de l’efficacité énergétique d’un ou plusieurs bâtiments. Il peut s’agir de réaliser des travaux ou de mettre en place des systèmes de mesure et d’analyse des données énergétiques. Comment se déroule l’audit énergétique ? Quelles sont ses grandes étapes ?

 

 

1 – La définition de l’objectif de l’audit énergétique

 

Dans un premier temps, le prestataire en charge de réaliser l’audit énergétique recueille l’ensemble des informations nécessaires, en vue de formuler des améliorations. Ce temps d’échange permet à l’auditeur de cerner les attentes du commanditaire en ce qui concerne de performance et de comprendre la façon dont l’énergie est consommée par le bâtiment lui-même, mais aussi quels sont les usages de ses occupants.

 

L’expert analyse le bâtiment, prend des mesures et relève tous les indicateurs utiles à l’analyse de la consommation d’énergie. Il se penche alors sur des éléments tels que le mode de chauffage, la facture énergétique, les équipements d’électricité ou encore les dispositifs d’amélioration de la qualité de l’air intérieur.

 
comment se déroule un audit énergétique
 
 

 

2 – L’analyse des données récoltées 

 

Après avoir récolté les données nécessaires sur le bâtiment et ses usages, l’expert en charge de l’audit énergétique les analyse. En confrontant les données réelles de consommation d’énergie au projet de l’auditeur et/ou de la réglementation autour de la transition énergétique, il mène une étude approfondie. Il utilise pour cela un logiciel de calcul thermique.

 

A la suite de la réalisation de l’analyse, l’expert dresse un bilan précis du bâtiment, permettant de déceler les principales sources de consommation d’énergie, mais aussi chaque poste de déperdition énergétique, et de les classer par ordre d’importance. C’est sur cette étude thermique qu’il se reposera au moment de proposer un plan d’optimisation de la performance énergétique à l’entreprise auditrice. Ce plan d’actions comprend un ensemble de scénarios d’amélioration remis à la société commanditaire de l’audit sous la forme d’un rapport. Il permet à la société auditrice de prévoir des actions pour réaliser des économies d’énergie.

 

 

3 – La proposition des différents scénarios d’amélioration de l’efficacité énergétique

 

L’expert dresse différents scénarios correspondant à plusieurs améliorations possibles de l’efficacité énergétique d’un bâtiment ou du parc immobilier d’une entreprise. Chaque axe est développé dans le rapport remis à l’auditeur. Ce rapport pourra être consulté à posteriori si l’entreprise choisit de ne pas réaliser dans l’immédiat tous les travaux et optimisations énergétiques conseillés à l’issue de l’audit.

 

Pour construire le rapport, l’expert prend en compte à la fois :

 

  • les attentes de l’auditeur, recueillies à la première étape ;
  • les relevés de mesure du bâtiment ;
  • les résultats obtenus au cours de l’étape d’analyse.
 

 

4 – L’estimation du coût du plan d’optimisation énergétique

 

L’analyse financière du projet d’optimisation énergétique fait partie intégrante de l’audit énergétique. Elle vise à estimer le coût à prévoir pour réaliser des travaux ou, le cas échéant, pour installer une solution de mesure de la consommation énergétique du bâtiment.

 

En bureau d’étude, une analyse financière spécifique et détaillée est développée pour chaque scénario d’amélioration. Elle donne une estimation du coût des optimisations à prévoir et du retour sur investissement potentiel de chacune d’entre elles. S’y ajoutent les aides auxquelles l’entreprise auditrice peut avoir recours, comprenant : les aides de l’état, de la région ou du département, ainsi que les aides locales.