Au moment d’acquérir un bâtiment tertiaire ou industriel, un audit énergétique réglementaire vous est demandé, conformément à la directive européenne en vigueur. Ce diagnostic a pour objectif global d’évaluer la performance énergétique des bâtiments. L’audit énergétique bâtiments suit une démarche précise, matérialisée dans un cahier des charges.

 

L’audit énergétique commence par un état des lieux détaillé du bâtiment. Ceux-ci sont suivis d’un bilan énergétique et d’un ensemble de conseils visant à l’amélioration énergétique du lieu. Enfin, l’audit énergétique a pour rôle de chiffrer le coût d’éventuels travaux ou équipements à prévoir.

 

Les étapes clés de la réalisation d’audit énergétique sont définies par l’ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’énergie). Elles font l’objet d’un cahier des charges destiné à accompagner les professionnels dans leur prise de décision.

 

 

1. L’examen  du bâtiment

 

Avant d’examiner le bâtiment, l’expert relève toutes les données nécessaires à l’audit d’énergie. L’objectif est d’obtenir un ordre d’idée des consommations énergétiques du bâtiment. C’est également l’occasion de développer des premières pistes d’amélioration.

 

Sur site, l’opérateur réalise différentes mesures qui lui permettent de définir un “point zéro”, correspondant aux éléments existants qui restent à améliorer. L’audit énergétique bâtiments porte sur les performances des bâtiments à un moment précis. Connaître cet état de départ permet de rentabiliser au mieux les actions entreprises pour améliorer l’efficacité énergétique du bâtiment.

 
audit énergétique bâtiment
 
 

 

2. La synthèse des données

 

À l’aide d’une caméra thermique, l’expert peut ainsi mesurer les déperditions en énergie de l’habitation. Il se sert également des documents existants (facture, fiche technique, dpe…) pour dresser une amorce de bilan. L’étude thermique constitue une base pour développer un plan d’amélioration.

 

À la suite de l’audit, l’expert a en sa possession un ensemble d’informations issues du propriétaire ou acquéreur du bâtiment et des différentes études réalisées. Il vérifie les conditions d’exploitation de ces données, en s’assurant qu’elles correspondent aux améliorations voulues et aux problématiques soulignées dans l’audit énergétique bâtiments.

 

 

3. Le plan de travaux ou programme d’amélioration énergétique

 

Selon les résultats obtenus à l’issue de l’audit, l’expert détermine un plan de travaux ou plan d’actions. Cela consiste en une construction de plusieurs scénarios visant à réduire la consommation en énergie des bâtiments.

 

L’amélioration des performances des bâtiments, quelle qu’elle soit, prend en compte à la fois vos attentes et besoins, les mesures réalisés pendant l’audit ainsi que les conclusions dressées en fin d’audit.

 

Le programme d’amélioration énergétique a aussi un rôle d’analyse financière. Il permet d’estimer le coût des travaux et autres aménagements mais aussi de mesurer le retour sur investissement de chacun des scénarios d’amélioration de la gestion énergétique du site. Il vous permet de savoir sur quels postes vous allez réaliser des économies d’énergie sur le long terme. Il peut aussi intégrer les aides publiques auxquelles vous pouvez prétendre

 

 

4. La présentation du rapport d’audit

 

Enfin, votre prestataire vous remet un rapport complet comprenant toutes les informations relatives au bâtiment obtenues en phase d’audit et leur détail, un bilan thermique complet, les différents scénarios d’amélioration envisagés ainsi qu’une synthèse des solutions envisageables par ordre de pertinence.

 

Le rapport d’audit est un document essentiel aussi bien pour le décideur que pour le prestataire. Il doit répondre aux besoins de lecture des deux parties. Si l’audit énergétique doit vous amener à prendre une décision concernant la réalisation de travaux, l’achat de nouveaux équipements ou n’importe quel investissement, il doit pouvoir être lu facilement.

 

Le rapport d’audit fait donc le lien entre les opérations de mesures et d’études réalisées sur site, la synthèse des informations et les préconisations formulées.