L’efficacité énergétique est une notion de plus en plus abordée dans l’écosystème des entreprises françaises. Maîtriser ses consommations énergétiques devient l’un des enjeux majeurs des prochaines années. La dynamique de transition énergétique pousse les entreprises à trouver de nouvelles solutions pour réaliser des économies d’énergie. Alors, quelles actions ces entreprises peuvent-elles mettre en place ?

 

 

 

Qu’est-ce que l’efficacité énergétique ?

 

La notion d’efficacité énergétique désigne à la fois le résultat (un bâtiment consommant le moins d’énergie possible pour son propre fonctionnement et celui de ses occupants) et les moyens mis en œuvre pour l’atteindre (un ensemble d’actions pour économiser le plus d’énergie possible).

 

Viser une certaine efficacité énergétique, c’est réduire la consommation en énergie de tout un système en conservant le même service final. Pour une entreprise, cela consiste à ne pas abaisser son niveau de production, ou encore le confort de ses collaborateurs. L’efficacité énergétique revient à consommer mieux plus qu’à consommer moins.

 

Si vous représentez une entreprise et que vous souhaitez réduire le coût de vos dépenses énergétiques tout en participant au mouvement de transition énergétique, c’est le moment mettre en place une stratégie d’optimisation de votre efficacité énergétique.

 
enjeux efficacité énergétique en entreprise
 
 

 

Comment construire un plan stratégique d’optimisation de l’efficacité énergétique ? 

 

Comme toute stratégie, votre plan d’optimisation énergétique doit commencer par un bilan de vos consommations actuelles. Appelé audit énergétique, celui-ci vise à analyser l’énergie consommée, et la manière dont elle est consommée.

 

 

L’audit énergétique

 

Dans un premier temps, l’audit dresse un diagnostic de la situation énergétique globale de votre entreprise aujourd’hui. Puis, il est complété par un ensemble de préconisations qui doivent vous permettre d’optimiser votre consommation énergétique, en fonction de vos objectifs. La réalisation d’un audit énergétique est une étape commune aux entreprises de tous les secteurs d’activité.

 

 

La performance énergétique des bâtiments

 

Le bâtiment est le secteur le plus consommateur d’énergie en Europe. Il serait à l’origine de 40 % de la consommation énergétique européenne. Il concentre donc à lui seul de nombreux enjeux d’optimisations énergétiques. De plus, une importante partie de cette énergie est gaspillée en raison d’une mauvaise performance énergétique des bâtiments construits.

 

L’efficacité énergétique du bâtiment peut être améliorée dès la phase de projet de construction. Isolation thermique, orientation du bâtiment, système de ventilation performant, travail d’étanchéité … les choix du constructeur ont une influence extrêmement importante sur l’efficacité énergétique du bâtiment.

 

De plus en plus, des bâtiments intelligents voient le jour pour répondre à de nouvelles exigences en matière de réduction de la consommation énergétique. Ces bâtiments sont équipés de capteurs. Associés à des outils de lecture des données, ils permettent de capter et analyser à la fois toutes les données de consommation. Il est alors plus facile de savoir quelle action mettre en œuvre dans un premier temps.

 

Pour les bâtiments anciens, l’optimisation de la performance énergétique passe généralement par la rénovation. L’installation de solutions plus performantes au niveau du système de chauffage, par exemple, apporte des résultats rapides permettant de diminuer la consommation énergétique.

 

En plus de réduire le coût des factures énergétiques, l’on répond aux exigences de transition énergétique, véritable critère de compétitivité pour les entreprises. Ces quelques investissements permettent généralement d’atteindre un niveau d’efficacité énergétique satisfaisant. Lorsque ce n’est pas le cas, il faut agir sur l’usage des différentes énergies au quotidien.

 

 

L’électricité

 

L’amélioration de l’efficacité énergétique d’une entreprise passe généralement par une amélioration de son efficacité électrique. On parle de flexibilité électrique, pour désigner le fait pour une société de consommer l’énergie électrique à un meilleur moment de la journée, sans faire de compromis sur sa performance.

 

L’entreprise en question peut rejoindre une démarche commune dite d’effacement électrique. Comment cela fonctionne ? Tout d’abord, le chef d’entreprise s’engage à consommer moins d’énergie électrique durant les périodes de pics, là où la consommation est la plus importante. Il peut s’agir par exemple, pour une industrie, d’arrêter les équipements les plus énergivores pendant quelques heures. En retour, l’entreprise est rémunérée par l’opérateur électrique.

 

 

Pour les entreprises industrielles : les utilités

 

Dans l’industrie, le terme d’utilité représente une unité de production ou de distribution d’un fluide ou vecteur énergétique. En bref, une utilité produit ou distribue un même type d’énergie, qui va servir à plusieurs lignes de production industrielle.

 

Les audits énergétiques réalisés pour les industriels considèrent donc les utilités comme des opportunités importantes de créer ce que l’on appelle des gisements énergétiques, c’est-à-dire des points sur lesquels il est possible de réaliser des optimisations énergétiques sans baisser le rendement.

 

Par exemple, l’éclairage peut représenter un gisement énergétique. Le plan d’optimisation énergétique peut tout à fait préconiser l’utilisation de lumière naturelle en journée, ou encore l’installation de détecteurs de présence pour allumer la lumière uniquement quand c’est nécessaire.